Forum consacré à la météorologie, à la climatologie et à la photographie

Bienvenue sur les forums de Climate Data et bonne visite ! N'hésitez pas à visiter le site http://climatedata.e-monsite.com/    

    Une ère glacière était-elle prédite dans les années 70 ?

    PassionMétéo
    PassionMétéo
    Microrafale
    Microrafale

    Saison : Néant
    Sexe : Masculin Messages : 3176
    Date d'inscription : 10/01/2013
    Age : 24
    Matériel : Nostalgie et Désarroi
    LocalisationForbach
    Humeur Humeur : En attente d'un miracle.

    Une ère glacière était-elle prédite dans les années 70 ? Empty Une ère glacière était-elle prédite dans les années 70 ?

    Message  PassionMétéo le Ven 20 Sep - 14:52

    L'argument sceptique :

    Depuis les années 1950, les médias auraient diffusé de nombreux avertissements relatifs à l’arrivée d’une nouvelle période glacière. Ces alarmes auraient redoublé dans les années 1970. En 1975, le refroidissement serait même devenu l'un des problèmes les plus importants à égalité avec la mort et la misère. Les craintes d'une catastrophe mondiale étaient alors remarquablement similaires à ce que les médias expriment aujourd’hui lorsqu’il est question du réchauffement climatique.
    Basique

    Dans les années 1970, les prédictions annonçant une nouvelle ère glaciaire provenait surtout des médias. La majorité des recherches mené a cette époque prédisait 'un réchauffement causé par l'augmentation du CO2 dans l'atmosphère.

    Au cours des trente années ayant précédé les années 1970, les relevés de température disponibles laissaient croire qu'il y avait une tendance au refroidissement. Par conséquent, certains scientifiques avaient suggéré que la période interglaciaire actuelle arrivait à sa fin et que la Terre pourrait plonger dans une nouvelle ère glaciaire au cours des prochains siècles. Cette idée aurait été renforcée par la croyance que le smog — que les climatologues décrivaient comme des « aérosols » émis par les activités humaines dans l'atmosphère — causait le refroidissement. Toutefois, l’amélioration des méthodes de mesure des températures a permis de constater que la tendance au refroidissement était plus manifeste dans les zones territoriales nordiques alors que la température mondiale avait été, en fait, relativement stable au cours de la période antérieure à 1970.

    Par ailleurs, en même temps que certains scientifiques laissaient entendre que nous pourrions être confrontés à une autre ère de glace, un plus grand nombre d'études publiées les contredisaient. Ces dernières démontraient que la quantité croissante de gaz à effet de serre émis dans l'atmosphère par les humains aurait une influence beaucoup plus grande sur la température mondiale que n’importe quel effet de refroidissement d’origine naturelle ou humaine (figure 1). Malheureusement, le petit nombre de prédictions de l'âge de glace semblait être beaucoup plus intéressant que ceux du réchauffement climatique, il y'avait donc tant d'histoires  sensationnel "d'age de glace" dans la presse que c'est pour cela que tant de gens ont tendance à s'en rappeler.

    Une ère glacière était-elle prédite dans les années 70 ? GlobalCooling

    En 1980, les prédictions annonçant une nouvelle ère glaciaire avaient cessé en raison des preuves accablantes contenues dans un nombre croissant de recherches. Ces recherches étaient toutes des mises en garde anticipant un réchauffement climatique.

    Il y a maintenant un nombre considérable d’organismes scientifiques ayant diffusé des communiqués affirmant que le réchauffement climatique découle de l’activité humaine soit :

    National Oceanic and Atmospheric Administration
    Environmental Protection Agency
    NASA's Goddard Institute of Space Studies
    American Geophysical Union
    American Institute of Physics
    National Center for Atmospheric Research
    American Meteorological Society
    The Royal Society of the UK
    Canadian Meteorological and Oceanographic Society
    American Association for the Advancement of Science

    Le fait est que vers 1970 il y avait 6 fois plus de  scientifiques qui prédisaient un réchauffement plutôt qu'une planète en refroidissement. Aujourd'hui, avec plus de 30 ans de données en plus à analyser, nous avons atteint un consensus scientifique clair: 97% des scientifiques du climat sont d'accord avec l'idée que les êtres humains sont à l'origine du réchauffement climatique.

    Intermédiaire

    Les médias traditionnels

    Quel était le consensus scientifique dans les années 1970 concernant le climat futur ? L'exemple le plus cité des prédictions de 1970 du refroidissement est un article d'une Newsweek de 1975 «Le Monde en refroidissement" qui a suggéré que le refroidissement "peut annoncer une baisse drastique de la production alimentaire."

    "Les météorologues sont en désaccord sur la cause et l'étendue de la tendance au refroidissement ... Mais ils sont presque unanimes à considérer que la tendance va réduire la productivité agricole pour le reste du siècle."

    En 1974, un article du Time magazine "Another Age de glace?" peint un tableau sombre de même:

    «Lorsque les météorologues prennent une moyenne des températures autour du globe, ils constatent que est plus frais  que ces trois dernières décennies. L'évolution montre aucun signe de recul. Les climatologues sont de plus en plus inquiets, les aberrations météorologiques qu'ils étudient peut-être le signe avant-coureur d'un autre âge de glace ".

    Revue scientifique

    Cependant, la plupart sont des articles de presse, pas des études scientifiques. Une enquête auprès des revue des articles scientifiques de 1965 à 1979 montrent que quelques papiers seulement prédisent un refroidissement global (7 au total). Significativement plus de documents (42 au total) ont prédit le réchauffement climatique (Peterson 2008). La grande majorité des recherches sur le climat dans les années 1970 avait prédit que la Terre se réchaufferait en  conséquence du CO2. Plutôt qu'une décennie 70 ou des scientifiques prédisent un nouvel age de glace, c'est le contraire qui est vrai.

    Une ère glacière était-elle prédite dans les années 70 ? 1970s_papers

    Consensus scientifique

    Dans les années 1970, l'étude la plus complète sur le changement climatique (et la chose la plus proche d'un consensus scientifique à l'époque) était de 1975, de l'US National Academy of Sciences / Rapport du Conseil national de recherches. Leur principales conclusions a été «... nous n'avons pas une bonne compréhension quantitative de notre machine climatique et ce qui détermine son cours. Sans la compréhension fondamentale, il ne semble pas possible de prédire le climat ..."

    Ceci est en fort contraste avec la position actuelle de l'Académie nationale américaine des sciences: «... il ya maintenant des preuves solides que le réchauffement global significatif est en cours ... Il est probable que l'essentiel du réchauffement au cours des dernières décennies peut être attribuée aux activités humaines ... La compréhension scientifique du changement climatique est maintenant suffisamment claire pour inciter les nations à prendre des mesures rapides. "C'est une déclaration commune avec les académies des sciences du Brésil, France, Canada, Chine, Allemagne, Inde, Italie, Japon, Russie et Royaume-Uni.

    Contrairement aux années 1970, il ya maintenant un certain nombre d'organismes scientifiques qui ont publié des déclarations affirmant le fait que l'homme provoque le réchauffement climatique.

    Retour aux prévisions de refroidissement

    Très souvent, la justification de ces prédictions de refroidissement de la planète dans les années 1970 est négligé. Les plus célèbre pour avoir fait de telles prédiction étaient Rasool et Schneider (1971):

    «Une augmentation de seulement un facteur 4 de la concentration de fond d'aérosol global peut être suffisante pour réduire la température de surface de près de 3,5 ° K."

    Oui, leur projection de refroidissement global était basé sur un quadruplement de la concentration d'aérosols atmosphériques. Ce n'était pas un scénario tout à fait irréaliste - après tout, le dioxyde de soufre (SO2) s’accélérait très rapidement jusqu'au début des années 1970 (Figure 2). Ces émissions ont causé divers problèmes environnementaux, et, par conséquent, un certain nombre de pays, dont les Etats-Unis, ont promulguée des limites à travers Clean Air Acts. En conséquence, non seulement les concentrations d'aérosols atmosphériques n'ont pas quadruple, mais ils ont diminué depuis la fin des années 1970:

    Une ère glacière était-elle prédite dans les années 70 ? SO2-emissions

    Résumé

    Les prédictions du refroidissement de manière mondial dans les années 70  étaient dues aux médias et a une poignée d'études révisées par des chercheurs. Le petit nombre de documents qui prédisaient un refroidissement a été compensé par un plus grand nombre d'articles prédisant le réchauffement climatique dû à  la hausse des émissions de CO2. Comparer les prédictions de refroidissement dans les années 70 à la situation actuelle est à la fois inapproprié et trompeur. En outre, nous avons réduit les émissions de SO2 qui causaient un refroidissement. La question reste de savoir si nous allons réduire les émissions de CO2 responsables du réchauffement climatique.

    http://www.skepticalscience.com/ice-age-predictions-in-1970s-intermediate.htm

      La date/heure actuelle est Ven 18 Oct - 23:51