Forum consacré à la météorologie, à la climatologie et à la photographie

Bienvenue sur les forums de Climate Data et bonne visite ! N'hésitez pas à visiter le site http://climatedata.e-monsite.com/    

    Comment les volcans dirigent le climat ?

    Partagez
    avatar
    PassionMétéo
    Microrafale
    Microrafale

    Saison : Néant
    Sexe : Masculin Messages : 3176
    Date d'inscription : 10/01/2013
    Age : 22
    Matériel : Nostalgie et Désarroi
    LocalisationForbach
    Humeur Humeur : En attente d'un miracle.

    Comment les volcans dirigent le climat ?

    Message  PassionMétéo le Sam 5 Oct - 13:13

    L'argument sceptique :

    Une baisse de l'activité volcanique a provoqué le réchauffement.
    "(Reid Bryson )
    Une baisse de l'activité volcanique au début du 20ème siècle a peut-être eu un effet de réchauffement. Toutefois, les volcans ont eu très peu d'impact sur les 40 dernières années de réchauffement de la planète.

    Les volcans émettent des aérosols sulfatés qui réfléchissent la lumière solaire, refroidissant la planète. Une grande éruption volcanique comme l'éruption du Pinatubo en 1991 peut avoir un effet de refroidissement global de 0,1 ° -0.3 ° C pendant plusieurs années (Robock 1994 Zielinski 2000).

    Toutefois, les méga-éruptions d'une série d'éruptions peuvent avoir un effet de refroidissement qui prennent des décennies à se dissiper, ce qui donne un effet de réchauffement perçue. Zielinski 2000 étudies les volcans passé, en particulier au cours des derniers siècles :



    Zielinksi a conclu que «l'absence de volcanisme climatiquement efficace dans les années 1920 jusqu'à la période de début des années 1950 a sans doute contribué aux conditions chaudes globales au cours de ces décennies." (Zielinski 2000).

    Ceci est confirmé par Hegerl 2003 qui ont trouvé:

    «Le réchauffement du début du 20ème siècle est attribué à un composite de l'effet de serre, une contribution incertain du forçage solaire, et une reprise d'une période précédente de forte activité volcanique"

    De même, Bertrand 1999 a révélé:

    «l'absence de volcanisme au cours de la période 1925-1960 pourrait expliquer, au moins en partie, par la tendance au réchauffement observée pendant cette période". Bertrand enquêtait sur l'effet de l'influence solaire et volcanique sur le climat et a conclu que "ce ne sont clairement pas suffisant pour expliquer le réchauffement observé du 20ème siècle, et plus précisément la tendance au réchauffement qui a commencé au début des années 1970".

    En bref, un manque d'activité volcanique a eu un certain rôle dans l'élévation de température au cours de la première moitié du 20e siècle. Cependant, il a joué peu de rôle dans la tendance au réchauffement global moderne qui a commencé dans les années 1970. Foster et Rahmstorf (2011) ont utilisé une approche de régression linéaire multiple pour filtrer les effets de l'activité volcanique et solaire, et l'oscillation australe El Niño (ENSO). Ils ont constaté que l'activité volcanique, telle que mesurée par les données de l'épaisseur optique des aérosols (AOD) a seulement causé entre 0,02 et 0,04 ° C de réchauffement par décennie de 1979 à 2010 (tableau 1, figure 2), soit environ 0,06 à 0,12 ° C le réchauffement de la surface et la basse troposphère, repsectively, depuis 1979 (sur environ 0,5 ° C le réchauffement de la surface observée).



    Comme Foster et Rahmstorf, Lean et Rind (2008) ont effectué une régression linéaire multiple sur les données de température, et a constaté que bien que l'activité volcanique peut représenter environ 10% du réchauffement climatique observé de 1979 à 2005, entre 1889 et 2006, l'activité volcanique a eu un petit effet de refroidissement net sur ​​les températures globales. Ainsi les volcans n'ont pas causé à long terme le réchauffement climatique au cours du siècle passé, et peuvent expliquer qu'une petite fraction du réchauffement au cours des 25 dernières années.

    Un certain nombre d'études ont utilisé une variété d'approches statistiques et physiques afin de déterminer la contribution de l'effet de serre et d'autres effets du réchauffement global observé, comme Foster & Rahmstorf et Lean & Rind. Et comme ces études, ils constatent que les volcans ont eu une contribution relativement faible au réchauffement climatique, et en fait, probablement eu un effet de refroidissement net au cours des 50-65 dernières années (Figure 3).



    http://www.skepticalscience.com/coming-out-of-ice-age-volcanoes.htm

      La date/heure actuelle est Mar 17 Juil - 5:58