Forum consacré à la météorologie, à la climatologie et à la photographie

Bienvenue sur les forums de Climate Data et bonne visite ! N'hésitez pas à visiter le site http://climatedata.e-monsite.com/    

    Prévision de l'activité éléctrique lors d'un orage

    Partagez
    avatar
    PassionMétéo
    Microrafale
    Microrafale

    Saison : Néant
    Sexe : Masculin Messages : 3176
    Date d'inscription : 10/01/2013
    Age : 22
    Matériel : Nostalgie et Désarroi
    LocalisationForbach
    Humeur Humeur : En attente d'un miracle.

    Prévision de l'activité éléctrique lors d'un orage

    Message  PassionMétéo le Lun 26 Mai - 9:31

    Un orage est défini comme la convection qui a au moins un coup de foudre qui produit un tonnerre audible . Vous avez peut être remarqué que certains orages ont beaucoup plus de foudre et de tonnerre que d'autres. Pourquoi ça ?

    Il ya trois facteurs qui contribuent pour qu'un orage ait un montant exceptionnellement élevé de la foudre et de tonnerre .

    Forte instabilité : Une Haute instabilité est une condition dans laquelle la température troposphérique ambiante diminue rapidement avec l'altitude , en particulier dans les niveaux inférieur et moyens de la troposphère . Lorsque l'instabilité est grande , les courants ascendants d'orage seront plus intenses . Comme l'air monte dans un orage , il se refroidit . Lorsque la hauteur de l'orage est très élevé , le haut de l'orage va se refroidir à des températures très froides . Ce refroidissement intense permet la glaciation du haut de la tempête , ce qui peut être considéré comme l'enclume d'un orage. Le processus de glaciation induit un différentiel de charge dans le nuage d'orage . Dans les cas où la glaciation est très rapide et intense (très haut CAPE ) , la foudre et le tonnerre seront générés à un degrés important . Tous les orages ont de la glace dans les parties supérieures . Le temps que met la glace pour se développer , la profondeur de la partie glacée de la tempête et la rapidité des précipitations se déplaçant dans le nuage sont importants pour le processus de foudre . Il ya encore beaucoup de recherches qui doivent être faites pour comprendre pleinement ce processus .

    Haute teneur en eau: les météorologues opérationnels déterminent l'humidité potentiel qu'un orage aura en examinant le point de rosée de la basse troposphère et l'eau précipitable (PW) dans la troposphère. Les courants ascendants d'orage commencent souvent dans les parties inférieures de la troposphère, il est plus important d'examiner l'humidité là. La faible humidité de bas niveau contribue à ce que l'instabilité augmente. Cela permet ensuite de conduire à un courant d'air ascendant de la tempête plus fort. Une augmentation de l'humidité, c'est aussi plus de glace qui peut être produite lorsque l'humidité commence à entrer en glaciation dans le courant ascendant. Le différentiel de charge s'accumule de façon plus significative quand la masse de glace et d'eau dans l'orage augmente.

    Cisaillement : Le cisaillement du vent permet à un orage de durer pendant une période de temps plus longue. Ces orages ont souvent la forme de tempêtes multi-cellulaires ou de tempêtes supercellulaires. De facto, le cisaillement permet une électrisation plus complexes de l'orage puisque a structure de l'orage est plus complexe qu'une monocellule classique par exemple. Le cisaillement du vent augmente également la turbulence dans l'orage. Ce mélange violent de précipitations dans l'air pourrait contribuer à améliorer la séparation de charge dans un orage.

    Je rajouterais également la teneur en grêle et en eau surfondue ( qui vont de pair puisque les deux sont liés dans le processus de formation de la grêle ). Certaines conditions favorables à la grêle sont donc également favorables à l’électrisation du nuage.

    http://www.theweatherprediction.com/habyhints/286/
    avatar
    Neigeounet
    Supercellule
    Supercellule

    Saison : Hiver/automne (en phase de devenir un douceurophile :P)
    Sexe : Masculin Messages : 1846
    Date d'inscription : 06/01/2013
    Matériel : Fz-28
    Localisationvedène (84)/ Villenave d'Ornon (33) (bientôt :P)
    Humeur Humeur : Tout simplement HEUREUX!! :DDDDD

    Re: Prévision de l'activité éléctrique lors d'un orage

    Message  Neigeounet le Lun 26 Mai - 14:05

    Merci pour tout ça Passion!

    J'ai plus ou moins tout capté, mais l'activité électrique ne dépend pas aussi de la charge qu'à la terre? Es-ce qu'on considère que la terre a exactement la même polarisation sur toute ça surface?  scratch 


    _____________________________________________

    Rétrospective 2013 --> ICI
    Semaine dans le Gapençais du 16 au 24 Février 2013 --> ICI
    Semaine du 3 au 11 Mars 2012 dans le Gapençais -->
    ICI
    Épisode de neige remarquable dans la vallée du Rhône en janvier 2010 --> ICI
    Épisode de neige remarquable dans la vallée du Rhône en mars 2010 --> ICI
    avatar
    PassionMétéo
    Microrafale
    Microrafale

    Saison : Néant
    Sexe : Masculin Messages : 3176
    Date d'inscription : 10/01/2013
    Age : 22
    Matériel : Nostalgie et Désarroi
    LocalisationForbach
    Humeur Humeur : En attente d'un miracle.

    Re: Prévision de l'activité éléctrique lors d'un orage

    Message  PassionMétéo le Lun 26 Mai - 14:36

    De rien Wink

    Mais je n'ai pas trop compris ce que tu veux dire ? Ici on parle des indices qui permettront de dire si l'activité électrique aura des chances d'être importante ou non. On ne parle pas de la genèse d'un coup de foudre.

    Contenu sponsorisé

    Re: Prévision de l'activité éléctrique lors d'un orage

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 16 Déc - 7:17