Forum consacré à la météorologie, à la climatologie et à la photographie

Bienvenue sur les forums de Climate Data et bonne visite ! N'hésitez pas à visiter le site http://climatedata.e-monsite.com/    

    La théorie de l'effet de serre viole t'elle la 2nde loi de la Thermodynamique ?

    Partagez
    avatar
    PassionMétéo
    Microrafale
    Microrafale

    Saison : Néant
    Sexe : Masculin Messages : 3176
    Date d'inscription : 10/01/2013
    Age : 23
    Matériel : Nostalgie et Désarroi
    LocalisationForbach
    Humeur Humeur : En attente d'un miracle.

    La théorie de l'effet de serre viole t'elle la 2nde loi de la Thermodynamique ?

    Message  PassionMétéo le Sam 5 Oct - 13:57

    J'ai repris un pavé qui résume très bien le fait, en français ici à la base :

    http://23dd.fr/climat/les-climatosceptiques/36-le-principe-du-gaz-a-effet-de-serre-contredit-la-2eme-loi-de-la-thermodynamique

    L'argument sceptique :

    « Le 2ème principe de la thermodynamique est une loi fondamentale des échanges d'énergie. Or elle énonce que la chaleur va toujours d'un corps chaud vers un corps froid... Pourtant le principe de l'effet de serre prétend au contraire que l'atmosphère, qui est plus froide que la terre, envoie de la chaleur vers elle. C'est impossible ! Cela prouve bien que le réchauffement climatique est une machination ...»


    Bravo la science ! Cet argument, énoncé avec brio, peut avoir de quoi impressionner un auditoire non scientifique.
    Il fera bien rire les scientifiques.
    Cette utilisation du 2ème principe de la thermodynamique est complétement fausse. Celui-ci ne dit pas que les flux d'énergie vont dans un seul sens, mais que c'est le bilan des flux d'énergie qui va toujours du plus chaud vers le plus froid. Cela n'interdit pas qu'il existe des flux d'énergie allant du plus froid vers le plus chaud.

    Un tel argument montre à quel point de nombreuses objections climatosceptiques ont été forgées par des personnes possédant une bonne culture scientifique, mais qui en détournent le sens afin de semer le doute.

    En réalité de l'énergie est constamment échangée de part et d'autre des différents élements du système. Le sol se réchauffe sous l'action des radiations visibles du soleil, et en retour il envoie un rayonnement infrarouge vers l'atmosphère. Une part de celui-ci va être capté par les gaz à effet de serre qui s'échauffent et qui par conséquent renvoient un rayonnement infrarouge dans toutes les directions. Une partie de celui-ci est renvoyée au niveau du sol qui de ce fait s'échauffe : c'est l'effet de serre. Et s'il y a davantage de GES, la Terre se réchauffe davantage : c'est le réchauffement climatique. Certes il faut prendre en compte les phénomènes de saturation de l'absorption. C'est assez complexe, et c'est pourquoi la preuve du phénomène n'a pu être apportée qu'au milieu du XXe siècle.
    Néanmoins la 2ème loi de la thermodynamique est tout à fait respectée puisque au total l'atmosphère, plus froide, envoie moins d'énergie vers le sol qu'elle n'en reçoit de lui. Mais elle en émet tout de même, et avec l'acroissement de l'effet de serre elle en émet davantage. C'est ce qui provoque un réchauffement. Un peu comme une couverture : elle est plus froide que le corps, ce qui ne l'empêche pas de le réchauffer.

    Le schéma fournit par le GIEC dans l'AR4, FAQ, illustre bien ces échanges d'énergie :



    A noté également le gars dans les commentaires qui se fait passé pour un ingénieur chimiste. C'était très certainement plus un Kevinus qu'autre chose, même un Terminale S ne tiendrais pas de propos aussi débiles.
    En gros le gars fait allusion à une situation d'équilibre radiatif alors que l'on ne se trouve justement pas en équilibre radiatif.

      La date/heure actuelle est Mar 16 Oct - 17:29