Forum consacré à la météorologie, à la climatologie et à la photographie

Bienvenue sur les forums de Climate Data et bonne visite ! N'hésitez pas à visiter le site http://climatedata.e-monsite.com/    

    Les autres planètes du système solaire se réchauffent-elles ?

    Partagez
    avatar
    PassionMétéo
    Microrafale
    Microrafale

    Saison : Néant
    Sexe : Masculin Messages : 3176
    Date d'inscription : 10/01/2013
    Age : 22
    Matériel : Nostalgie et Désarroi
    LocalisationForbach
    Humeur Humeur : En attente d'un miracle.

    Les autres planètes du système solaire se réchauffent-elles ?

    Message  PassionMétéo le Sam 5 Oct - 11:56

    L'argument sceptique :

    Les autres planètes se réchauffen.
    «La preuve que le CO2 n'est pas le moteur principal du réchauffement de la planète est fourni par le réchauffement simultané d'autres planètes et lunes de notre système solaire, malgré le fait qu'ils n'ont évidemment pas les émissions anthropiques de gaz à effet de serre.
    Mars, Triton, Pluton et Jupiter toute ont un  réchauffement global, pointant vers le Soleil comme l'influence dominante dans la détermination de climat dans le système solaire. "(Ian McClintock)
    Mars et Jupiter se réchauffent pas, et de toute façon le soleil a récemment été un peu rafraîchi.

    Cet argument fait partie d'un plus grand que celui des autres planètes qui se réchauffent. Si cela se produit dans tout le système solaire, clairement, ce doit être le soleil qui provoque la hausse des températures - y compris ici sur Terre.

    Il est curieux que la théorie dépend de tellement peu d'informations - ce que nous savons sur les climats sur d'autres planètes et leur histoire - mais que ses partisans ignorer résolument la preuve la plus convaincante du AGW. Au cours des cinquante dernières années, la production du soleil a légèrement diminué: il est rayonne moins de chaleur. Nous pouvons mesurer les différentes activités du soleil assez exactement depuis la Terre ou en orbite au-dessus, de sorte qu'il est difficile d'ignorer la différence entre les faits et les arguments sceptiques que le soleil est à l'origine de la hausse des températures.



    Mais si la sortie du soleil s'est stabilisée ou a même diminué, alors quelle est la cause pour que d'autres planètes se réchauffent ? Se réchauffent t'elles  toutes ?

    Les planètes et les lunes qui sont réclamés pour être sur le réchauffement sont environ huit des dizaines de grands corps dans le système solaire. Certains, comme Uranus, ont tendance au refroidissement. Tous les planètes extérieures ont des périodes nettement plus orbitales que la Terre, de sorte que tout changement climatique sur eux peuvent être saisonnier. Saturne et ses lunes met 30 ans par rapport à la Terre  pour faire une orbite autour du Soleil, donc trois décennies d'observations équivaut à seulement 1 an saturnien. Uranus a une orbite de 84 ans et 98 ° d'inclinaison axiale, de sorte que ses saisons sont extrêmes. Neptune n'a pas encore terminé une seule orbite depuis sa découverte en 1846.

    Il s'agit d'un tour d'horizon des planètes déclaré par les sceptiques pour nier le changement climatique:

    Mars: l'idée que Mars se réchauffe provenait d'une regrettable confusion des conditions météorologiques et climatiques. Sur la base de deux photos prises à 22 années d'intervalle, des hypothèses ont été faites qui n'ont pas été avérée fiable. Il n'existe actuellement aucune preuve pour appuyer les allégations que Mars se réchauffe.

    Jupiter: l'idée que Jupiter est en réchauffement est en fait basé sur des prévisions, étant donné qu'aucun réchauffement a été effectivement observé. Les modèles climatiques prévoient une augmentation de température le long de l'équateur et le refroidissement au niveau des pôles. Il est d'avis que ces changements seront catalysées par des tempêtes qui se fondent dans une super-tempête, d'ou l'inhibition de la capacité de la planète à mélanger la chaleur. Les Arguments sceptiques ont ignoré le fait que ce n'est pas un phénomène que nous avons observé, et que le modèle est forcé par les tempête et la poussière, et non pas les variations du rayonnement solaire.

    Neptune : l'observation des changements de luminosité sur la surface de la fois Neptune et sa plus grande lune , Triton, ont été prises pour indiquer le réchauffement causé par l'activité solaire accrue . En fait, l'éclaircissement est due aux saisons changeantes de la planète , mais très lentement. L'été arrive à l'hémisphère sud de Neptune , apportant plus de lumière du soleil , comme il le fait tous les 164 années .

    Pluton : le réchauffement présenté par Pluton n'est pas vraiment comprise. Les saisons de Pluton sont les moins bien compris de tous: son existence n'a été connue pour un tiers de son orbite de 248 ans , et il n'a jamais été visitée par une sonde spatiale . La «preuve» du changement climatique se compose de seulement deux observations faites en 1988 et 2002. C'est l'équivalent d' observer le climat de la Terre pour seulement trois semaines de l' année . Diverses théories suggèrent son orbite très elliptique peut jouer un rôle , comme on pouvait voir le grand angle de son axe de rotation . Une étude récente suggère que la longueur de l'orbite de Pluton est un facteur clé , comme avec Neptune. La lumière du soleil à Pluton est 900 fois plus faible qu'elle ne l'est la Terre.

    Les allégations selon lesquelles corps du système solaire se réchauffent en raison de l'activité solaire accrue sont manifestement erroné. La sortie du soleil a diminué au cours des dernières décennies. Seulement Pluton et Neptune exposent une luminosité accrue.

    http://www.skepticalscience.com/global-warming-other-planets-solar-system-basic.htm

      La date/heure actuelle est Mar 24 Avr - 8:36